Cancers thoraciques

Cancers thoraciques

Prise en charge médicale

Les traitements locaux

La chirurgie

La chirurgie constitue le traitement de référence des cancers bronchiques non à petites cellules de stade I, II et éventuellement IIIA. Elle est exceptionnellement proposée pour le stade IIIB et IV.
La chirurgie est exceptionnelle dans la prise en charge des cancers bronchiques à petites cellules.
Il existe 2 grands types d’interventions chirurgicales :

  • La lobectomie consiste à enlever le lobe du poumon où siège la tumeur, ainsi que les ganglions correspondants, sans enlever la totalité du poumon. La lobectomie est habituellement réalisée par thoracotomie.
  • La pneumectomie consiste à enlever la totalité du poumon où siège la tumeur, ainsi que les ganglions correspondants.

La radiothérapie

Dans le cas des cancers bronchiques non à petites cellules, les indications de la radiothérapie sont les suivantes :

  • Cancers de stade IIIB, associée à la chimiothérapie ;
  • Traitement multimodal pour les stades IIIA ;
  • Alternative à la chirurgie en cas de non résécabilité de la tumeur, ou de non opérabilité du patient pour les cancers de stades I-II ;
  • Complément de la chirurgie et de la chimiothérapie en cas d’atteinte de la paroi du poumon, ou d’exérèse incomplète pour les cancers de stade II ;
  • Traitement des métastases (cérébrale, osseuse, médullaire …).

Dans le cas du cancer bronchique à petites cellules localisé, la radiothérapie associée à une chimiothérapie concomitante est le traitement de référence.
Les doses de radiothérapie ainsi que les modalités d’administration sont adaptées à chaque patient. La technique la plus utilisée pour traiter les cancers bronchiques est la radiothérapie conformationnelle.

Les traitements médicamenteux

La chimiothérapie

Pour les cancers bronchiques non à petites cellules, les indications de chimiothérapie sont les suivantes :

  • Certains stades IB ;
  • Recommandée après la chirurgie dans les stades II ;
  • Recommandée dans le cadre d’un traitement multimodal dans les stades IIIA ;
  • En association à la radiothérapie dans les stades IIIB ;
  • Traitement de référence utilisé seul pour les stades métastatiques.

Pour les cancers bronchiques à petites cellules, la chimiothérapie est indiquée :

  • En association à la radiothérapie pour les formes localisées ;
  • En traitement de référence pour les formes disséminées.

Les protocoles de chimiothérapie les plus utilisés pour traiter un cancer bronchique sont à base de sels de platine (cisplatine ou carboplatine) habituellement associé à l’une des molécules de chimiothérapie suivantes: étoposide, paclitaxel, docétaxel, gemcitabine, vinorelbine, ou pemetrexed.

Les thérapies ciblées

Actuellement, la prescription de thérapies ciblées se fait pour les cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques en fonction des caractéristiques de la tumeur :

  • Mutation activatrice du récepteur à l’EGF (epidermal growth factor) présente chez environ 10-15 % des patients: gefitinib, erlotinib ou afatinib (inhibiteurs de tyrosine kinase) ;
  • Statut ALK+ présent chez environ 5 % des adénocarcinomes : crizotinib (inhibiteur de tyrosine kinase) après échec de la chimiothérapie ;
  • Carcinome non épidermoïde : bevacizumab (anti-angiogénique).

Les effets secondaires possibles

La chimiothérapie : selon le type de chimiothérapie, on peut observer risque infectieux, nausées-vomissements, mucite, alopécie, insuffisance rénale, neuropathie périphérique, diarrhée …

Les thérapies ciblées :

  • Gefitinib, erlotinib, afatinib, crizotinib : rashs cutanés, sécheresse cutanée, modification des ongles, élévation des transaminases, troubles digestifs …
  • Bevacizumab : hypertension artérielle, saignements, mauvaise cicatrisation, protéinurie …

Le suivi de ces effets secondaires est essentiel pour les patients afin qu’ils puissent être aidés au mieux, soulagés, rassurés : les soins de support sont, à ce stade, essentiels pour les patients.

_______________________________________________________________________________________________

Unité d’Oncologie Thoracique

Responsable : Dr Elizabeth Fabre

L’unité d’oncologie thoracique propose une prise en charge globale des patients présentant un cancer broncho-pulmonaire, pleural ou thymique. Elle intègre les différents intervenants du parcours de soins dans l’exigence de renforcer l’accès aux innovations thérapeutiques et à la pluridisciplinarité. L’activité médicale est articulée autour d’un secteur d’hospitalisation de 9 lits situés au 4ème étage D.

Cette unité dédiée à la prise en charge des patients atteints d’un cancer thoracique vient compléter l’expertise du pôle cancérologie de l’HEGP. Centre expert en cancérologie thoracique, l’HEGP dispose de l’ensemble des spécialités nécessaires au diagnostic et au traitement des patients atteints d’un cancer primitif pulmonaire, pleural ou thymique

Le regroupement géographique des activités d’oncologie thoracique rapprochet les différents intervenants impliqués dans la prise en charge pour améliorer l’efficience et la qualité du parcours de soins. De fait, cette organisation permet une continuité tout au long du diagnostic et du traitement. Les patients atteints d’un cancer thoracique bénéficient d’une prise en charge recouvrant toutes les options thérapeutiques disponibles pour ce type de pathologies. Le projet personnalisé de soins est établi, en étroite collaboration avec les services de pneumologie, chirurgie thoracique, radiothérapie, oncologie médicale, radiologie, médecine nucléaire ainsi que les laboratoires d’anatomo-pathologie, de biologie moléculaire et d’immunologie.

L’unité a été conçue pour offrir une approche globale et transversale de la pathologie en prenant en compte tout autant les innovations techniques que le bien être. Des équipes transversales y interviennent pour apporter leurs expertises: diététicien, assistante sociale, psychologue et psychiatre, conseillère en image corporelle, reflexologue, équipes mobiles de la douleur et de soins palliatifs…

Des consultations au 4ème étage de l’HEGP sont proposées sur rendez-vous au 01 56 09 34 73
Avec les Dr Elizabeth Fabre, Dr Christine Donzel-Raynaud et Dr Cloé Brami

_______________________________________________________________________________________________

Chirurgie thoracique générale oncologique et transplantation pulmonaire

Chef de service : Pr Francoise LE PIMPEC BARTHES

Moyens de prise de rdv :

  • Pr Françoise Le Pimpec-Barthes: Assistante Marie Claire Sourzat 0156093451
  • Dr Ciprian Pricopi: secrétaire Elena Ogbazghi 0152092402
  • Dr Alain Badia: secrétaire Elena Ogbazghi 0156092402
  • Dr Alex Arame : secrétaire Fatima Abdallah 0156093452
  • Chefs de Clinique – Assistants des Hôpitaux : secrétaire Fatima Abdallah 0156093452

Présentation du service:

Localisation :
Consultations  :  4ème étage ascenseur B                                                                    Hospitalisation :  4ème étage ascenseur C                                                                  Bureaux médicaux :  4ème étage ascenseur D

Généralités :
Le service de Chirurgie Thoracique Générale Oncologique et Transplantation Pulmonaire de l’Hôpital Européen Georges Pompidou fait partie du pôle Cancérologie Spécialités.

Il dispose d’une unité clinique de 20 lits d’hospitalisation conventionnelle sous la responsabilité du professeur Le Pimpec-Barthes, et 4 lits d’hospitalisation en Unité de Soins Continus sous la responsabilité du Pr Meyer.

Tous les types de pathologies thoraciques tumorales (cancers primitifs et secondaires du poumon, cancers primitifs – Mésothéliomes – et secondaires de la plèvre, tumeurs du médiastin et de la paroi thoracique) et non-tumorales sont pris en charge.  Cette dernière catégorie concerne: les pneumothorax (primitifs et secondaires), les pleurésies infectieuses, les dysfonctions du diaphragme (centrales et périphériques), les déformations de la paroi (pectus) et toutes les urgences traumatiques. L’activité de transplantation pulmonaire est essentiellement axée sur la Mucoviscidose des patients adultes et pédiatriques en lien avec les CRCM de Cochin (patients adultes) et de Necker (patients pédiatriques)

Les voies de recherche actuelles sont:

  • L’hétérogénéité moléculaire des cancers pulmonaires Stades IIIA-N2 opérés
  • Les pathologies fonctionnelles du diaphragme
    • Les dysfonctions diaphragmatiques centrales (post-traumatiques ou congénitales justifiant d’une stimulation phrénique implantée)
    • Les dysfonctions diaphragmatiques périphériques avec recherches actuelles en imagerie dynamique
  • les voies d’abord mini-invasives (vidéochirurgie et chirurgie robotique)
  • la réhabilitation rapide des patients opérés (RAAC, Fast-track)
  • Les pathologies lymphatiques du thorax et des membres (lymphœdèmes traités par transferts ganglionnaires sous microchirurgie)

Pathologies traitées :

– Cancer du poumon de tous stades :

  • Stades précoces
  • Stades localement avancées nécessitant des exérèses élargies vers la colonne vertébrale (en partenariat avec le service d’Orthopédie) et/ou l’aire cardiaque (en partenariat avec le service de Chirurgie Cardiaque
  • Stades oligométastatiques

Cancer de la plèvre :

  • Mésotheliome pleural et activité de recherche fondamentale sur le mésothéliome (INSERM UMR-S 1162).
  • Carcinoses pleurales secondaires d’un autre cancer
  • Tumeurs fibreuses solitaire

Tumeurs médiastin et de la paroi thoracique (Thymomes, carcinomes thymiques, kystes thymiques, Schwannomes, sarcome)

 Pathologies pulmonaires bénignes (infectieuses, malformatives, emphysème et bulles) :

  • Malformations dont les séquestrations pulmonaires
  • Pathologie infectieuse: Dilatation des bronches, aspergillomes, chirurgie des séquelles de tuberculose avec un axe spécifique pour la tuberculose multi-résistante.
  • Chirurgie de l’emphysème pulmonaire et des bulles géantes isolées

– Pathologies pleurales bénignesendométriose thoracique, pleurésies purulentes aigues/chronique

– Dysfonctions du diaphragme

– Déformations de la paroi thoracique (pectus),

Chirurgie de lymphoédèmes de membres toutes origines.

Transplantation pulmonaire et cardio-pulmonaire pour Muscoviscidose et autres maladies pulmonaires

Pathologie des lymphatiques: chylothorax  chylopéritoine

Complications thoraciques de la chirurgie Bariatrique en partenariat avec le service de chirurgie digestive.

Traitements et techniques disponibles :

Plateau technique disponible sur le site:

  • Chirurgie vidéo-assistée médiastinale, pleurale et pulmonaire,
  • Chirurgie cancérologique mini-invasive,
  • Chirurgie assistée par robot.

Site internet du service